Patrimoine du village de Saint-Germain les Paroisses

Saint-Germain-les-Paroisses

La commune comprend le bourg et six hameaux : Appregnin, Brognin, Cessieu, Essieu, Meyrieu et le Trappon.

  • Vue aérienne Saint-Germain-les-Paroisses - BBST
  • Eglise Saint-Germain-les-Paroisses - BBST
  • Four à pain Saint-Germain-les-Paroisses - BBST

Comme beaucoup de communes dans le Bugey, Saint-Germain-les-Paroisses était déjà peuplée au néolithique et des traces de la présence romaine ont également été retrouvées.

Une hiérarchie de fief se mit en place après la disparition de l’Empire Romain. Saint-Germain dépend alors de deux seigneuries parfois en conflit : celle de Beauretour et celle des Carron.

L’église de Saint-Germain est très simple. Elle est datée du XIIe siècle par certains, bien que la date exacte ne soit pas connue. De 1852 à 1886 l’église connaît de lourdes réparations. Elle se compose désormais d’une voûte sur croisée d’ogives, de vitraux, d’une chapelle de la Vierge accolée à la sacristie, d’une nef à cinq travées avec des arcs doubleaux. On peut également observer un arc triomphal à l’entrée du chœur et trois chapiteaux.

Le village compte 7 croix :
- la croix du cimetière
- la croix d’Essieux, en face des ruines du château, portant la date de 1504
- la croix d’Allouvre, érigée lors d’une mission en 1941
- une croix de pierre en haut du village
- une croix de pierre à l’entrée du chemin de Meyrieu
- une croix de pierre sur la route d’Appregnin
- une croix datée de 1820 sur la route de Brognin

L’ancienne cure de la commune se trouve proche de l’église. C’est une belle bâtisse avec des encadrements sculptés, des meneaux et un pourpris. La commune a aménagé le bâtiment en 1978 et la mairie occupe désormais les lieux.

Chaque hameau de la commune a son four. Celui de Saint-Germain, reconstruit en 1925, sert désormais de remise. Celui de Meyrieu, du XVIe siècle, est classé monument historique.

Le monument aux morts du village se trouve devant l’église, au centre du village. Il a été mis en place en 1922.

Le château de Beauretour, probablement le deuxième sur cet emplacement, appartenait à Jean Bouvard de Rossillon. Certains membres de cette famille occupaient des fonctions à la cour de Savoie. Le dernier compte de Seyssel et de Beauretour fut enfermé à Pierre-Châtel durant la Révolution parce qu’il refusa de donner les archives des Etats du Bugey. A sa libération, il constata que le château était incendié. C’était une belle bâtisse avec une tour carrée, une écurie sur le côté méridional, un escalier extérieur permettant d’accéder à la chambre du seigneur et une chapelle de style ogival.

La maison forte Carron, dans le hameau de Meyrieu, est une jolie résidence composée d’un corps de logis accolé de deux pavillons carrés.

Informations pratiques

Où ?

Place de la Mairie
01300 Saint-Germain-les-Paroisses

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 20/07/2016
Auteur : Office de Tourisme Bugey Sud Grand Colombier
Signaler un problème
Remonter