Les vergers de Cercier

Cercier

La vallée des Usses, et particulièrement la commune de Cercier, depuis très longtemps, peut être plusieurs siècles, est une des régions traditionnelle de culture fruitière, grâce à son exposition, sa qualité au niveau du sol et son altitude.

  • DSCN1776
  • P1030582

Des arbres de toutes espèces ont été plantés dans les champs et les prés, par des agriculteurs soucieux de leur approvisionnement familial en fruits et dérivés (cidre, eau de vie). Ces arbres provenaient surtout de sauvageons qui poussaient spontanément de préférence dans les alluvions de la rivière les Usses. Ces jeunes pousses, une fois mises à leur place définitive étaient greffées, en variétés locales, qui avaient fait la preuve de leurs qualités gustatives et de conservation optimum. Ces variétés étaient spécifiques à chaque coteau, à chaque vallée, pommes et poires à couteau ou à cidre pour les fruits à pépins. Ces cultures étaient accessoires du fait des aléas du temps. La protection phytosanitaire n'existait pas.
Dans les années 1935, plusieurs agriculteurs, conscients de l'intérêt commercial de la production fruitière, ont surgreffé une partie de leur verger en variétés mieux adaptées à la demande des acheteurs, et ont entrepris la lutte contre les insectes et les maladies. De ce fait, l'aspect des fruits s'est amélioré. Ils ont pu être commercialisés sur des marchés autres que locaux. Cette production a certainement été appréciée car la demande s'est accélérée d'ou l'intérêt, vers les années 1945-1950, des producteurs pour une culture arboricole spécialisée et intensive. De nouveaux porte-greffes cultivés en pépinières, et de nouvelles variétés commerciales sont apparus dans notre région.
Ayant observé ces cultures déjà en place près de chez nous, notamment en Suisse, quelques jeunes agriculteurs, se sont investis dans ces nouvelles cultures. Les résultats ont été encourageants.
La production de fruits à Cercier est de 2500 tonnes environ, fruits qui sont vendus, s'ils répondent à des normes très strictes (indice Thioux) sous la marque Label Savoie
Actuellement, les plantations couvrent entre 90 et 95 ha travaillés par une douzaine d'arboriculteurs dont un qui commercialise des fruits issus de l'agriculture biologique. La cueillette commence la dernière semaine d'aôut (pour les poires William) et se prolonge jusqu'au 20 octobre.

Informations pratiques

  • Téléphone : 04 50 77 40 59

Quand ?

Toute l'année, tous les jours.
Ouvert uniquement lors de porte ouverte. N'accueille personnes sur place.

Où ?

123, Route d’Allonzier
74350 Cercier

Un bon plan ?

Une grande variété de fruits cultivés:
- poires: Blesson, poire gris, poire loup, poire curé, précoce de juillet, poire sucre
- poires à cidre: Pierre à Nenne
- pommes: pommes à côtes, reinette blanche du canada, reinette grise de la région, pomme d'août, pomme barrée, galantine
- variété à cidre: croisson divers
- prunes: pruneaux, cul de poulet, mirabelle de la région, reine claude, prune sauvage, prunelle et divers
- cerisiers

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 02/06/2021
Auteur : Alter'Alpa Tourisme
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • Affiche - Des montagnes et des bulles

    Festival "Des montagnes et des bulles" - 10ème édition

    Sciez
  • abrégé d'histoire de la Savoie en 10 leçons

    Abrégé d'histoire de la Savoie en 10 leçons

    Abondance
Magazine l'officiel
Remonter