La Scierie de Villapeyron

Châtel

Bâtie dans les années 1920, cette scierie a d'abord utilisé la force hydraulique de la Dranse. Elle fut électrifiée au milieu du XXème siècle pour remédier aux variations saisonnières du débit du torrent.

  • Scierie de Villapeyron - Morgane Hay
  • Scierie de Villapeyron - Morgane Hay
  • Scierie de Villapeyron - Morgane Hay
  • Scierie de Villapeyron - Morgane Hay
  • Scierie de Villapeyron - Morgane Hay

Elle produisit essentiellement des planches d'épicéa pour la menuiserie et la construction, pour un volume allant jusqu'à 2m3 par jour.
Elle débitait rarement du sapin, plus dur et moins commode à travailler pour la menuiserie.
D'après Maurice Crépy, le dernier exploitant, le village a compté jusqu'à sept scieries, ce qui révèle l'importance du travail du bois en montagne.
La forêt était à la fois une contrainte, capable d'envahir les pâturages, et une ressource, pour la construction, le chauffage et l'artisanat.

Récemment restaurée et remise en activité par les services municipaux, la scierie se laisse admirer depuis le sentier des Bords de Dranse. La promenade vous permet d'apercevoir les différentes parties du bâtiment et ses mécanismes, ainsi que le paysage forestier alentour, et l'oratoire de Villapeyron édifié au XIXe siècle pour protéger le carrefour.

Informations pratiques

Quand ?

Toute l'année, tous les jours.

Où ?

Route de Pré-la-Joux
74390 Châtel

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 31/07/2019
Auteur : Châtel Tourisme
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • Affiche - Des montagnes et des bulles

    Festival "Des montagnes et des bulles" - 10ème édition

    Sciez
  • abrégé d'histoire de la Savoie en 10 leçons

    Abrégé d'histoire de la Savoie en 10 leçons

    Abondance
Magazine l'officiel
Remonter