Eglise Notre Dame de l'Assomption

Le Grand-Bornand

L’église du Grand Bornand a été consacrée en 1877 après 60 ans d’importants travaux à charge de la communauté. Elle témoigne du style néo-gothique typique du milieu du XIXe siècle, où l’on redécouvre l’architecture de l’âge d’or de l’Eglise catholique.

  • L’église à la fin du XIXème siècle - © Collection municipalité Grand Bornand
  • eglise - © Collection municipalité Grand Bornand
  • L’église depuis l’Envers du Village - © Collection municipalité Grand Bornand
  • L’église et le centre début XXème siècle - © Collection municipalité Grand Bornand
  • La statue du retable central - © Collection municipalité Grand Bornand
  • Le retable central - © Collection municipalité Grand Bornand
  • L’orgue de GIRROUX - © Collection municipalité Grand Bornand
  • Le confessional - © Collection municipalité Grand Bornand
  • Les fonds baptismaux - © Collection municipalité Grand Bornand
  • La chaire - © Collection municipalité Grand Bornand

Du XIe au XIIIe siècle, il existait une simple chapelle, un appendice de l’église de Thônes, la seule du territoire paroissial actuel.
D’après la description faite dans les visites pastorales de l’Evêque de Genève au XVe siècle, l’église était alors en bois. Au XVIe siècle, en 1569, l’église brûle entièrement et les 4 cloches fondent. Elle est reconstruite dans le style baroque comme le prouvent les fonts baptismaux et le clocher à bulbe du XVIIe siècle. Le clocher, à l’origine en fer blanc (aujourd’hui en inox étamé), est le témoin de l’émigration savoyarde dans les pays germaniques.

A la Révolution française, en 1794, comme dans toutes les paroisses, l’église est pillée, le clocher est abattu et 3 des 4 cloches sont fondues. La plus ancienne cloche datée de 1767 subsiste. Au début du XIXe siècle, en 1816, l’église tombe en ruine et s’effondre sous le poids de la neige. Les travaux de l’église durent entre1817 et 1877. Le clocher à bulbe est reconstruit entre 1820 et 1845.

Le mobilier est inscrit à l’inventaire supplémentaire des MH (les fonts baptismaux, la chaire, les stalles et un tableau). Il est réalisé par des artistes du Piémont, de Val Cesia : les Gilardi et les Pellegrini. L’orgue Giroud de 44 jeux, est inauguré en 1988.

La visite est libre mais en été, la visite guidée de l'église est comprise dans la visite guidée du Village. Voici les mobiliers, pour certains classés, que vous pouvez observer dans l'Eglise :

- Toile du XVIIIe : La Vierge donnant le St Rosaire à St Dominique
- Toile peinte du XIXe : Tableau du Sacré Coeur
- Cloche en bronze de 1767
- Stalles en noyer
- Chaire sculptée en 1827 montrant les quatre évangélistes
- Retable avec une partie basse du XVIIe représentant la Dormition de Marie
- Orgues (manufacture Giroud) de 40 jeux de 1988
- Fonds baptismaux classés en bois sculpté du XVIIe et de 1829
- Autel de 1995 avec des panneaux latéraux représentants deux aspects fondamentaux de la vie économique de la paroisse : le tourisme et la vie agricole
- Crucifix en bois

Informations pratiques

Quand ?

Toute l'année

Quel prix ?

Gratuit

Où ?

Place de l'Eglise
Le Grand-Bornand Village
74450 Le Grand-Bornand

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 05/07/2018
Auteur : Le Grand-Bornand Tourisme
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • Affiche Musilac Mont Blanc 2019

    Festival Musilac Mont-Blanc

    Chamonix-Mont-Blanc
  • Autoportrait d'Anna de Noailles, avril 1928. - Collection Ville d’Evian, don Francillon-Lobre, 23 Fi

    Exposition « Goûter au paradis. Anna de Noailles et les rives du Léman »

    Évian-les-Bains
  • 27-MMB19_NEGRESSESVERTES.jpg - 27-MMB19_NEGRESSESVERTES.jpg

    Les Négresses Vertes

    Chamonix-Mont-Blanc
  • Nilson José

    6ème festival "Histoire d'en Rire"

    Neuvecelle
Magazine l'officiel
Remonter