Eglise de Seyssel Haute-Savoie

Seyssel

L’Eglise de Seyssel Haute-Savoie a été construite sur l’emplacement d’un temple dédié à Jupiter - Tonnant. Seyssel était une paroisse au VIème siècle. Les Sarrasins détruisirent l’église vers 750.

  • Eglise de Seyssel Haute-Savoie

Dans le courant du XIème siècle s’établit à Seyssel un prieuré de moines de l’ordre de Saint Benoît.
Ces bénédictins transformèrent l’église ruinée en chapelle romane qui avait un plan très simple : une seule nef et un chœur non voûté prolongé par une abside voûtée éclairée par trois
fenêtres.
C’était la seule église pour les deux Seyssel. Il n’y avait qu’une paroisse.
Au XVIIème siècle, quatorze chapelles entretenues par leurs fondateurs et ayant chacune un patron étaient disposées de chaque côté de la nef,
faisant saillie au dehors, on en voit encore les traces sur la façade sud.
L’allée centrale de l’église actuelle est pavée de dalles funéraires
provenant de ces chapelles.
De l’église primitive, il ne reste à peu près que l’abside, mais
l’ouverture en plein cintre d’origine a été remplacée par deux fenêtres à lancettes.
Le cimetière entourait l’église et le perron actuel était plus large, un escalier donnait accès au quai du Rhône.
En 1883 l’église trop petite a été agrandie d’une travée, et la nouvelle façade a été ornée d’une rosace encadrée de deux pilastres, d’un portail pseudo gothique en pierre de Seyssel.
La flèche du clocher en bois semi bulbeuse, en mauvaise état fut remplacée par un clocher en ciment armé pas très heureux.
L’autel en bois et les fonts baptismaux ont été sculptés par Monsieur DEMAISON de SAVIGNY. Les vitraux de l’abside sont de Jean COQUET et ont été offerts par les familles BUET et VINCENT.
Saint François de Sales prêchera dans la chaire qui se trouve à gauche.
A droite, en entrant dans l’église, une vierge dite « Vierge de la
Rochette » appelée communément « La Sainte », provient de
l’oratoire du même nom qui était situé dans la falaise sur la
route d’Aix les Bains. Elle est l’œuvre d’un artiste local, et date du XIVème siècle. C’était la « Vierge du Bon Départ » que les mariniers saluaient en passant.
A l’extérieur, sous l’arcade qui relie l’église à une maison, un bloc de pierre encastré dans le mur de l’église porte une
inscription latine. Il s’agit d’un ex-voto dédié à VINTIUS
POLLUX.
Côté Nord, une croix de mission repose sur une pierre trouvée sous le maître autel lors de la transformation de l’église. Elle porte une inscription : BONO-REIP-NATO ; « A celui qui naquit pour le bien de la cité ».
Le patron de la paroisse est Saint Blaise.

Informations pratiques

Quand ?

Toute l'année : ouvert tous les jours (de 8h au coucher du soleil).

Quel prix ?

Gratuit.

Où ?

Grande rue
74910 Seyssel

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 03/02/2016
Auteur : Haut Rhône Tourisme
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • Affiche Musilac Mont Blanc 2019

    Festival Musilac Mont-Blanc

    Chamonix-Mont-Blanc
  • Autoportrait d'Anna de Noailles, avril 1928. - Collection Ville d’Evian, don Francillon-Lobre, 23 Fi

    Exposition « Goûter au paradis. Anna de Noailles et les rives du Léman »

    Évian-les-Bains
  • 27-MMB19_NEGRESSESVERTES.jpg - 27-MMB19_NEGRESSESVERTES.jpg

    Les Négresses Vertes

    Chamonix-Mont-Blanc
  • Nilson José

    6ème festival "Histoire d'en Rire"

    Neuvecelle
Magazine l'officiel
Remonter