Chapelle de la Duche

Le Grand-Bornand

La chapelle de la Duche est la plus ancienne du Grand Bornand. Fondée à la fin du XVIIe siècle, elle est reconstruite à la fin du XIXe siècle. Elle est dédiée notamment à plusieurs saints agraires : sainte Anne, saint Grat et saint Guérin.

  • La chapelle fin du XX ème siècle - © Collection Gérard BASTARD ROSSET
  • Tableau central.. - © Collection Gérard BASTARD ROSSET
  • …parmi tant d’autres. - © Collection Gérard BASTARD ROSSET
  • Une statuette…. - © Collection Gérard BASTARD ROSSET
  • Fenêtre en ogive - © Collection Gérard BASTARD ROSSET
  • La chapelle début XXI  ème siècle - © Collection Gérard BASTARD ROSSET

Le fronton de l’édifice rappelle les principales dates de construction ou de rénovation : 1671 (fondation et construction), 1879 (reconstruction) et 1954 (réfection des ouvertures, du crépi et construction des contreforts).

La chapelle de la Duche est fondée à l’initiative des habitants et du curé, César de Morel, pour se protéger d’une épizootie qui a décimé les troupeaux en 1671. La fondation est enregistrée par l’évêché de Genève en juillet 1672. La chapelle est alors appelée « Bénite Fontaine » au lieu-dit de la Duche, en mémoire du passage mythique du Bienheureux Jean d’Espagne, fondateur de la chartreuse du Reposoir.

La chapelle est dédiée à Sainte-Anne, mère de Marie, comme en témoigne une statue en bois polychrome du XVIIe siècle et le tableau central, daté du XIXe siècle. Les autres saints patrons de la chapelle évoquent tout l’éventail de la production agricole traditionnelle : la terre avec les céréales (saint Grat, protecteur des récoltes) et la vigne (saint Urbain), les prés (saint Guérin, protecteur des troupeaux) et le bois (sainte Anne).

L’architecture de la chapelle témoigne de sa principale rénovation, à la fin du XIXe siècle. Mgr Magnin, évêque d’Annecy, interdit en 1875 son usage en raison de sa grande vétusté. La chapelle est inaugurée en 1879. Les ouvertures sont des arcs brisés, typiques du style néo-gothique, utilisé entre 1850 et 1880. La cloche a été fondue en 1882 par les frères Beauquis à Quintal, successeurs des frères Paccard.

Au milieu du XXe siècle, en 1952/1954, de grosses réparations sont entreprises. Sur les conseils de Monsieur Salino, maçon du Grand-Bornand, des piliers d’angle ou contreforts sont dressés.

Dans les années 1950/1960, les Bornandins y viennent par centaines. Aujourd’hui, la chapelle est principalement fréquentée par les alpagistes, leurs amis ou des touristes. Depuis les années 1980, le curé de la paroisse donne une messe lors de la pose et la dépose des croix, et, lors de la fête patronale de Notre-Dame de l’Assomption, le 15 août.

Informations pratiques

Quand ?

Du printemps à l'automne selon les conditions d'enneigement.

Quel prix ?

Gratuit

Comment venir ?

Vallée du Bouchet, route du Col des Annes.

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 18/05/2018
Auteur : Le Grand-Bornand Tourisme
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • SIAA-2019

    SIAA - Salon Inter Alpin Architecture Aménagement

    Megève
  • Repas

    Téléthon 2019 : Repas choucroute garnie

    Ayse
  • Arrivée des flottins

    Arrivée des flottins

    Évian-les-Bains
  • Thonon fait son Cirk

    Thonon fait son Cirk

    Thonon-les-Bains
Magazine l'officiel
Remonter