Ancien Sanatorium - Praz Coutant

Passy

Premier sanatorium construit sur les hauts plateaux de Passy, l'établissement ouvre ses portes en 1924. Il se distingue de tous les autres par sa conception en forme de village avec ses petits chalets et sa chapelle.

  • Praz Coutant, DANIEL, BECHMAN, LE MEME, ABRAHAM, archi. - Anne Tobé

Labellisé « Patrimoine du XXe siècle », il signe à la fois la tendance régionaliste de l’époque et le tournant radical que va prendre l'architecture moderne. (Architectes, Aristide Daniel, Lucien Bechmann, Henry Jacques Le Même, Pol Abraham. Architecte-paysagiste, René Edouard André).

La petite chapelle, indépendante des bâtiments principaux, est dédiée à St-François de Sales. Ses quatre grandes verrières, richement colorées, évoquent à la fois des sujets bibliques et de charmantes scènes familières. (Décor et mobilier de Paul Pruvost, Pierre Turpin, Eugène Nys, Roger de Villiers, Violette Alliot, Paul Croix-Marie).

À quelques centaine de mètres plus haut, sur le sentier de randonnée, une stèle commémorative rappelle la coulée de boue meurtrière qui emporta plusieurs pavillons du sanatorium du Roc des Fiz en 1970.

Informations pratiques

  • Téléphone : 04 50 58 80 52

Quand ?

Centre médical en fonctionnement, visites sur demande.
Observation depuis l'extérieur possible.
Respect des lieux demandé.

Quel prix ?

Visites guidées pour les groupes payante, nous consulter.

Où ?

171 route de Praz Coutant
74190 Passy

Comment venir ?

Situé à moins de 3 km de la station de Plaine Joux

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 05/10/2017
Auteur : Office de Tourisme de Passy
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • Auguste Fantasy - OCA

    Les journées des Saltimbanques

    Bonneville
  • Pass'Portes du Soleil MTB

    Pass'Portes du Soleil MTB

    Les Gets
  • Théâtre – « oncle Vania »

    Théâtre – « oncle Vania »

    Cruseilles
  • SUMMER CELEBRATION

    SUMMER CELEBRATION

    Thonon-les-Bains
Magazine l'officiel
Remonter