Les vannes du Thiou

Annecy

La rivière du Thiou traverse la vieille ville d’Annecy. C’est le déversoir naturel du lac. Depuis toujours, son débit varie en fonction du niveau du lac. Les débordements et inondations dans la ville sont récurrents.

  • passerelle de l'Ile presque inondée avec passant traversant - cliché Le Progrès, fonds de la phototh
  • Canal à sec avec ouvriers à l'oeuvre - cliché Le Progrès, fonds de la photothèque des musées d’Annec
  • Palais de l’Île avant restauration vers 1900 - cliché Le Progrès, fonds de la photothèque des musées
  • N° inventaire PPH 79 9, Palais de l’Île - cliché Le Progrès, fonds de la photothèque des musées d’An

Installation et pérennisation
Au début du 19e siècle, un premier projet de vannage des eaux du Thiou voit le jour. Ce dispositif permet de réguler le débit de l’eau, grâce à un système de portes qui se lèvent et se baissent pour laisser passer l’eau ou la retenir. Les premières installations de vannes sont mises en place par les industriels qui se servent du lac comme réservoir de régulation. Mais cet privatisation du courant se fait au détriment des petits artisans. Il est donc nécessaire de doter le Thiou d’un dispositif de vannage qui sera géré par la Ville.

Le gouvernement français fait intervenir Sadi Carnot, alors ingénieur des Ponts et Chaussées. Le future président de la République installe un ensemble de barrages sur les canaux. Le plus important se situe devant le Palais de l’Isle. Ce dispositif contrôle à la fois le niveau du lac et le débit du Thiou. L’ingénieur décide de relever le niveau du lac de vingt centimètres pour augmenter le potentiel d’énergie hydraulique destiné aux industries en aval. Les nouvelles installations limitent le risque d’inondations et assurent les débits moyens dans chaque canal en fonction des saisons.
Modernisation

En 1913 le lit du Thiou est en partie bétonné pour améliorer encore plus la fluidité du cours d’eau. En 1965, le système de vannage est motorisé. Les vannes devant le Palais de l’Isle sont supprimées et remplacées par une installation plus moderne en amont du pont Perrière.
Au total, 62 vannes sont réparties sur une distance de 6 kilomètres à travers les différents canaux du Thiou, jusqu’au débouché sur le Fier.

Ce patrimoine fait partie de la "Balade patrimoniale : Le Thiou à Annecy" conçu par l'équipe des guides-conférenciers de la Ville d'Annecy agréés par le ministère de la Culture, sous le label "Ville et pays d'Art et d'Histoire".

Informations pratiques

  • Téléphone : 04 50 33 45 94

Quand ?

Toute l'année, tous les jours.

Quel prix ?

Accès libre et gratuit.

Où ?

rue du pont Morens
74000 Annecy

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 12/07/2021
Auteur : Ville d'Annecy
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • TOQUICIMES

    Toquicimes : Les rendez-vous de la cuisine de montagne.

    Megève
  • abrégé d'histoire de la Savoie en 10 leçons

    Abrégé d'histoire de la Savoie en 10 leçons

    Abondance
Magazine l'officiel
Remonter