06 - Four banal

Saint-Martin-de-Belleville

Dans la vallée des Belleville, chaque village possède son four à pain, ou four banal. Toutes les familles du village pouvaient bénéficier de cet équipement collectif, pour des fournées aux règles bien codifiées.

  • Le four chauffe - G.Lansard
  • Le pétrissage du pain - G.Lansard
  • Les pains prêts à cuire - G.Lansard
  • On porte les pains au four - G.Lansard
  • Sortie des pains - G.Lansard
  • Les pains frais - G.Lansard

Le four était géré par les villageois et leur représentant légal, ici nommé le Procureur. Celui-ci avait la charge de l'entretien du four, mais aussi de la fourniture de bois pour l'allumage.
Les familles se retrouvaient à la "confrarie", un local situé à proximité, pour y pétrir la pâte, en terminant le pétrissage, comme le veut la tradition, avec les pieds. La pâte, composée de seigle, d'eau, de sel et de levain, était façonnée en boules ou en couronnes. Chaque famille pouvait apposer sa marque sur le pain avant de l'enfourner. On faisait cuire de grandes quantités de pains, environ toutes les trois semaines en hiver, et à intervalle plus proche en été. Le four pouvait rester en chauffe trois jours d'affilée pour répondre aux besoins du village.
Si le four de Saint Martin ne fonctionne plus aujourd'hui, certains fours des villages alentours sont parfois allumés, pour des fêtes particulières. Vous profiterez de fournées traditionnelles au village de Praranger en juillet et le 15 août.

Informations pratiques

Quand ?

Toute l'année, tous les jours.

Quel prix ?

Gratuit.

Plan d'accès

Commentaires

Veuillez vous identifier ou créer un compte pour ajouter un commentaire.

Information mise à jour le 23/05/2019
Auteur : Office de Tourisme des Menuires
Signaler un problème

À ne pas manquer

  • Les Cognées - Concours de débardage mécanisé

    Les Cognées - Concours de débardage mécanisé

    Les Gets
  • Pass'Portes du Soleil MTB

    Pass'Portes du Soleil MTB

    Les Gets
Magazine l'officiel
Remonter